RJCCQ

La relève d’affaires du Québec salue un budget fédéral de relance économique

19 avril 2021

Ottawa, le 19 avril 2021 – Le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec accueille favorablement le premier budget Freeland. Il félicite la volonté du gouvernement fédéral de soutenir la relance par des investissements importants et d’aider les PME canadiennes durement affectées. Il souligne l’importance d’inclure la relève d’affaires dans un plan concret pour bâtir une économie forte et inclusive, tout en réitérant l’importance de l’équité intergénérationnelle dans la reprise de contrôle des dépenses durant éventuelle l’après-crise.

Pierre Graff, Président-directeur général du RJCCQ, souligne qu’il « est capital que le gouvernement du Canada lance des initiatives visant à conserver et cultiver l’esprit entrepreneurial canadien. Même si nous regrettons la décision du gouvernement de ne pas instaurer un Régime d’accès à l’entrepreneuriat, qui serait primordial pour encourager la création de nouvelles entreprises, nous saluons les mesures d’aide visant à soutenir les employeurs et les entreprises des secteurs qui sont les plus durement affectées. »

 

Soutenir les PME canadiennes afin qu’elles soient au coeur de la relance

Le RJCCQ félicite le gouvernement fédéral pour sa volonté de soutenir les PME canadiennes, qui sont les principales victimes des troubles économiques actuels et doivent composer avec un endettement grandissant pour arriver à survivre. Notamment, il accueille favorablement l’extension de la Subvention salariale d’urgence du Canada. Il salue aussi l’importance accordée par le gouvernement à l’inclusivité entrepreneuriale et les soutiens accordés aux femmes par le biais de la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat et ceux déployés pour les membres des communautés culturelles.

 

L’endettement des entreprises : un obstacle à la relance

Bien qu’il salue la prolongation de la date limite de présentation des demandes dans le cadre du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes, le RJCCQ réitère l’importance de s’attaquer à l’endettement des PME et regrette que le gouvernement n’ait pas instauré sa demande pré-budgétaire de bonifier le montant radié sur les prêts afin que celui-ci représente 50 % du montant initial. Bien que les prêts gouvernementaux permettent aux PME de survivre, leur endettement, qui s’élève en moyenne à plus de 150 000 $ par PME, pourrait se révéler être un frein important pour la relance et la croissance qui devra l’alimenter.

 

La relance verte comme meilleur moteur de croissance

Le RJCCQ soutient la volonté affichée du gouvernement de faire le pari sur une relance verte et accueille favorablement l’investissement de 17,6 G$ à cet effet. En particulier, 5 G$ pour l’accélérateur net zéro, 1 G$ pour les projets de technologies propres, la diminution de 50 % des taux d’imposition des sociétés et PME fabriquant des technologies à zéro émission et les investissements pour dans l’énergie propre sont des mesures aptes à soutenir un développement canadien réellement durable. 

 

À propos

Depuis 29 ans, le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) soutient un réseau de 46 jeunes chambres de commerce et d’ailes jeunesse à travers le Québec représentant plus de 13 000 jeunes professionnels, cadres, travailleurs autonomes et entrepreneurs, âgés de 18 à 39 ans. Le RJCCQ compte parmi ses rangs quinze organisations issues des communautés culturelles et est présent dans 16 régions administratives du Québec.

 

          30

 

Source

Émile Lambert-Deslandes

Coordonnateur aux affaires publiques et gouvernementales

Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ)

450-577-0265

emile.lambert-deslandes@rjccq.com